top of page

La respiration



Vous me demandez souvent comment respirer en yoga. Commençons par éclaircir quelques points ce sujet...

 

Les exercices de respiration peuvent avoir de nombreux bienfaits sur l'organisme, tant sur le plan physique que mental. Voici quelques-uns des avantages associés à la pratique régulière de la respiration consciente :

  1. Réduction du stress et de l'anxiété : La respiration profonde et contrôlée active le système nerveux parasympathique, ce qui favorise la relaxation et diminue les niveaux de stress et d'anxiété.

  2. Amélioration de la concentration : La respiration consciente peut aider à calmer l'esprit, à réduire les pensées distrayantes et à améliorer la concentration et la clarté mentale.

  3. Régulation de la tension artérielle : Certains exercices de respiration, tels que la respiration profonde, peuvent contribuer à abaisser la tension artérielle et favoriser la santé cardiovasculaire.

  4. Renforcement du système immunitaire : Une respiration adéquate peut soutenir le système immunitaire en assurant une oxygénation efficace des cellules et en éliminant les toxines.

  5. Gestion de la douleur : Des techniques de respiration spécifiques peuvent aider à atténuer la perception de la douleur en libérant des endorphines, les hormones du bien-être.

  6. Amélioration de la qualité du sommeil : La pratique de la respiration profonde et lente peut favoriser la détente, facilitant ainsi l'endormissement et améliorant la qualité du sommeil.

 

Quant à la question de savoir s'il faut respirer par le nez ou par la bouche, cela dépend du contexte et de l'objectif de l'exercice de respiration. Les deux ont leurs avantages :

  • Respiration par le nez : Elle filtre, humidifie et réchauffe l'air avant qu'il n'atteigne les poumons, aidant à prévenir l'irritation des voies respiratoires. La respiration nasale active également le diaphragme, favorisant une respiration plus profonde.

  • Respiration par la bouche : Elle permet un débit d'air plus important et peut être utile dans certaines situations, comme pendant l'exercice intense. Cependant, une respiration excessive par la bouche peut entraîner une sécheresse buccale et perturber l'équilibre des gaz dans le corps.

En général, une combinaison de la respiration par le nez et par la bouche peut être recommandée selon la situation. Les techniques de respiration spécifiques, telles que la respiration abdominale et la respiration consciente, peuvent impliquer l'utilisation de la respiration par le nez. Il est essentiel de choisir la méthode qui convient le mieux à chaque exercice et de pratiquer de manière régulière pour en tirer pleinement les bénéfices.


 

Je vous conseil donc de privilégier la respiration par le nez lors de vos pratiques de yoga, dans la mesure bien sur, où cette technique ne rende pas votre respiration plus difficile. Le plus important est de respirer profondément !

Comments


bottom of page